Back
Image Alt
frais de tenue de compte

Pourquoi les banques pratiquent-elles des frais de tenue de compte ?

Les frais de tenue de compte représentent une certaine somme prélevée par la banque pour les prestations qu’elle propose. En d’autres termes, il s’agit de la rémunération perçue par ladite institution financière en contrepartie à la gestion de vos avoirs. Ces frais varient d’un établissement à un autre et ont une finalité que la plupart des clients ne comprennent pas. D’ailleurs, il est possible de recourir à quelques astuces en vue de réduire ces prélèvements sur votre compte.

Quelle est l’utilité des frais de tenue de compte ?

En amont, la tenue des comptes était entièrement gratuite et cela a changé à partir des années 2015-2016. Les autorités ont essayé de fournir une explication, mais il faut avouer que peu de gens ont vraiment cerné le bien fondé. La définition est restée vague pour lever le doute et toute ambiguïté concernant ce qui a demeuré gratuit pendant plusieurs décennies.

A lire en complément : Quels sont les investissements rentables ?

En réalité, le principal but des frais de tenue de compte est de couvrir l’ensemble des opérations effectuées sur votre compte. En effet, la banque procède à ces prélèvements dans l’optique d’améliorer les services offerts, de surveiller et de comptabiliser les transactions.

De plus, l’institution applique cette règle afin de sécuriser les opérations bancaires et par la même occasion, de lutter contre les fraudes. Vous devez savoir que les frais de tenue de compte sont réellement effectifs dès que l’établissement met à votre disposition certains moyens de paiement. Il peut s’agir entre autres de la carte bancaire ou du chèque, et même lier au fait que la banque vous envoie des relevés de compte.

A lire aussi : Quel investissement rentable en 2022 ?

Selon l’administration bancaire, ces prélèvements sont destinés aux coûts informatiques et à d’autres mains-d’œuvre qu’elle paie. Toutefois, il ne faut pas confondre les frais de tenue de compte avec les frais classiques facturés sur des opérations comme les retraits ou virements.

Quels sont les comptes d’application des frais de tenue ?

Il faut d’emblée notifier que les frais de tenue de compte s’appliquent autant sur les comptes actifs que sur ceux inactifs. Pour les premiers, l’institution est tenue d’informer les titulaires en leur présentant leur grille. Dès l’ouverture, les établissements financiers doivent détailler lesdits frais sur une fiche tarifaire (une obligation légale d’après le code monétaire).

Les clients ont aussi le droit d’être tenus au courant s’il y a du changement impliquant de nouvelles conditions tarifaires. Pour rappel, l’État a mis à disposition des particuliers, un outil en ligne gratuit qui permet de procéder à la comparaison des frais. Vous pouvez donc vous en servir pour analyser les différents tarifs facturés annuellement par les établissements bancaires d’une région.

En ce qui concerne les comptes inactifs, ce sont des comptes sur lesquels aucune transaction n’a été réalisée sur une période de douze mois. Malgré l’absence de mouvement financier et de manifestation quelconque du titulaire, la banque a le droit de prélever des frais de tenue de compte. Il faut préciser que la réglementation a fixé un tarif standard pour ces comptes qui est de 30 euros, et ce, chaque année.

Comment limiter les frais de tenue de compte ?

frais de tenue de compte

Il est bien possible de réduire les frais de tenue appliqués sur votre compte en recourant à plusieurs solutions. Cependant, avant d’énoncer ces options, il faut souligner que vous avez la possibilité de contester des prélèvements abusifs. En effet, si les frais de tenue de compte n’ont pas été indiqués dans la grille tarifaire lors de l’ouverture, l’institution devra vous rembourser.

Le titulaire du compte n’aura qu’à envoyer un courrier (avec accusé de réception) pour faire valoir ses droits. Maintenant, pour limiter les frais de tenue de compte, il est recommandé de procéder par négociation (astuce classique) en discutant avec votre conseiller bancaire. Vous pouvez lui faire part du problème et essayer d’obtenir un rabais sur les frais qui vous sont appliqués.

Ensuite, vous devez vérifier (solution prioritaire) si vous avez souscrit à certaines offres particulières proposées par la banque. Si ces prestations entraînent des frais de tenue de compte, il faut les délaisser en optant pour des produits moins coûteux.

Par ailleurs, n’oubliez pas que les banques en ligne ne prélèvent généralement pas des frais de tenue de compte. Vous pouvez donc changer d’établissement financier et opter pour cette solution qui s’avère moins onéreuse.