Back
Image Alt

Assurance vie comment ca marche ?

Des nombreuses formes d’assurances qui existent et qui sont proposées par les organismes dédiés, l’assurance vie est celle pour laquelle plusieurs personnes optent dans plusieurs pays européens notamment en France. Mais, il est à noter que son fonctionnement reste encore plus ou moins inconnu de beaucoup de personnes. Une assurance vie : comment ça marche ? Cet article vous en parle.

Assurance vie : essai de définition

L’assurance vie est une sorte de contrat d’épargne sur lequel on procède au versement d’une somme d’argent et ce, de façon ponctuelle et régulière. Ce versement est fait par celui qu’on appelle le souscripteur. En contrepartie, l’organisme dédié ou l’assureur prend l’engagement de faire un versement de capital ou de rente à une ou plusieurs personnes qui sont déjà précisées dans le contrat.

Lire également : Comment obtenir un relevé d'information direct assurance ?

Par ailleurs, il est primordial de préciser que durant toute la période que dure votre contrat d’assurance vie, il est possible que votre épargne ainsi constituée soit placée en fonction de votre arbitrage sur deux types de supports. Le premier support prend en compte les fonds en euros dont le taux d’intérêt est susceptible d’être connu à l’avance.

Quant au second support, il prend en compte un ou plusieurs supports qui sont en unité de compte. Son objectif est de rechercher le meilleur rendement. Cependant ce processus implique que l’on assume le risque de perdre le capital. Il faut par ailleurs préciser que le plus souvent, le caractère multisupport d’un contrat permet un placement d’épargne sur un fonds en euros et sur des unités de compte.

Lire également : Gardez à l'esprit que l'assurance professionnelle obligatoire ne couvre pas tous les risques

Une assurance vie : pourquoi souscrire ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez décider de souscrire une assurance vie. En effet, une  telle assurance est la clé pouvant vous permettre de rendre réaliste de nombreux projets. Le contrat d’assurance pourra par exemple vous permettre de faire une anticipation sur l’arrêt de votre carrière professionnelle à travers le capital et la rente dont vous pourriez disposer. Elle vous permet aussi de protéger convenablement votre épargne à travers un placement sur un fonds en euros. Ce type d’investissement vous permet aussi de mettre en valeur le potentiel de votre épargne à travers la recherche d’un potentiel plus important.

En outre, l’assurance vie est le meilleur moyen de mieux préparer la transmission de votre patrimoine à la personne qui est censée en bénéficier. Cette mesure leur permet de bénéficier d’un abattement par rapport aux plafonds que l’assurance vie accorde. Enfin, précisons que l’assurance vie à aussi pour rôle la constitution d’un capital pour vous permettre de financer et de mettre en œuvre vos projets les plus chers et peut être les plus fous.

Une assurance vie : quelle en est la durée ?

Il est essentiel de dire qu’une assurance vie ne prévoit pas de durée. Par contre il est susceptible de prendre fin suite à plusieurs facteurs. En réalité, une assurance vie devra prendre fin après le décès de l’assuré ou souscripteur. Dans ce cas, le capital est systématiquement transféré au bénéficiaire prévu par le contrat d’assurance vie. Aussi, une assurance vie peut-elle prendre fin lorsque, avant sa mort, le souscripteur procède au rachat partiel ou total de son contrat pour répondre à un besoin plus ou moins urgent ou spécifique. Cette procédure lui permet de récupérer son capital.

Comment se font les versements sur l’assurance vie ?

Faire des versements sur une assurance vie requiert essentiellement trois solutions. La première solution consiste à opter pour des versements périodiques. En procédant ainsi, vous réalisez le plus souvent des versements réguliers en tenant compte des clauses du contrat d’assurance vie. Vous avez également la possibilité de faire des versements libres. Ce type de versement ne suit aucune règle. Vous le faites seulement lorsque vous en avez envie et lorsque vous parvenez à avoir de l’argent sur vous. Dans ce contexte, votre assureur, par le biais de son contrat pourrait vous demander un dépôt minimum à l’ouverture. La troisième solution consiste à procéder à un versement unique. Ce mode de paiement est souvent présent dans certains contrats.