Back
Image Alt

Évaluer les risques liés au crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est un véritable moyen pour financer la construction des biens immobiliers. En 2021, le rendement moyen de ce système de financement participatif est estimé à 9,30 %. Mais à l’instar des autres types d’investissement, le crowdfunding immobilier comporte aussi des risques.

Crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Le crowdfunding immobilier est une opération qui consiste à faire financer un ou des projets immobiliers par un grand nombre d’investisseurs. Il s’agit pour la plupart des particuliers qui mettent leur argent à la disposition d’un promoteur immobilier souvent à travers une plateforme en ligne. Les projets immobiliers sont bien identifiés. Le crowdfunding immobilier combine l’investissement traditionnel dans la pierre avec l’outil de mise en relation. C’est un moyen sûr pour lever des sommes importantes et financer des projets immobiliers d’envergure. Ces projets portent sur la construction, la réhabilitation ou encore le réaménagement des bâtiments existants. Les biens immobiliers peuvent être à usage professionnel que d’habitation. Le crowdfunding immobilier permet aussi d’investir en SCPI. Le principe reste identique à celui appliqué dans le cadre des projets classiques.

A lire également : Locataire : quelles sont vos obligations vis à vis de l'entretien de la chaudière ?

  • La soumission des projets immobiliers par les promoteurs
  • L’analyse des projets immobiliers par un comité de sélection
  • La collecte des fonds
  • La mise des fonds collectés à la disposition de l’opérateur.

Quels sont les principaux risques liés au crowdfunding immobilier ?

Les risques relatifs à une opération de crowdfunding immobilier sont ceux liés à la vie d’un chantier. Ces risques sont de divers ordres.

A lire en complément : Quel type de SCPI choisir pour un investissement ?

Risques liés à l’environnement

Les risques liés à l’environnement sont difficiles à prévoir. Il s’agit des incendies, des catastrophes naturelles ou autres. Pour prévenir ces risques, l’opérateur doivent souscrire une assurance tous risques chantier. Cette assurance prend en charge tous les coûts éventuels que pourraient occasionner les sinistres de ce genre. En absence d’une assurance, l’opérateur doit normalement prend en charge les coûts. Il doit probablement diminuer sa marge.

Les risques liés à l’environnement n’ont pas normalement d’impact sur les investisseurs. C’est lorsque l’opérateur ne dispose pas d’une assurance tous risques chantier et qu’il épuise l’ensemble de sa marge que ceux-ci peuvent être touchés par de tels risques. Lorsque vous souhaitez donc participer à une opération de crowdfunding immobilier, assurez-vous que l’opérateur dispose des garanties nécessaires pour limiter les conséquences de ce type de risques.

Les risques relatifs aux délais

Un projet de construction implique des délais. Les risques relatifs au retard sur le chantier sont d’origines diverses (problème technique sur le chantier, retard de prestataire ou encore mauvaise gestion). Pour parer à ces risques, il faudrait prévoir un délai supplémentaire. Les investisseurs ne sont pas directement impactés par les délais. Il faudrait d’abord que l’entreprise fasse faillite avant que les fonds investis soient imputés. Il est recommandé aux investisseurs d’investir des sommes dont ils n’auront pas besoin à court terme.

Les risques relatifs à la commercialisation

L’emplacement constitue un facteur clé pour toutes les opérations immobilières. Lorsque le promoteur fait un mauvais choix, il peut faire face à une mévente des lots. Il doit donc s’assurer du besoin en local. Pour y arriver, il faudra prendre de renseignements auprès des acteurs externes. Lorsque vous souhaitez participer à une opération de crowdfunding immobilier, il est conseillé de privilégier les opérations immobilières qui présentent un taux de commercialisation supérieur à 30 %.

Risque de perte en capital réel en cas de mauvaise appréciation

Une erreur d’appréciation peut conduire à une perte partielle ou totale du fond des investisseurs en crowdfunding immobilier. Cela peut être le cas si le promoteur sous-estime le coût des travaux ou surestime les prix de vente. Mais il faudra que l’erreur d’appréciation soit significative pour occasionner une perte. C’est pour cette raison que la plateforme de crowdfunding immobilier a un rôle capital à jouer, notamment lors de la sélection des projets à proposer aux investisseurs. Chaque projet doit être décortiqué afin d’évaluer le réalisme des prévisions du promoteur en ce qui concerne le coût du chantier et le prix de vente. La plateforme de crowdfunding immobilier peut par exemple imposer des exigences dans le but de contenir ce type de risque. Elle peut exiger toutes les assurances requises et une garantie financière d’achèvement.