Back
Image Alt
freelance, freelancer, idea

Calculer son salaire en net mensuel : les différences pour les cadres et les non-cadres

Savoir combien on va gagner à la fin du mois est essentiel pour la gestion de son budget et la planification de ses dépenses. De même, sachez que les salaires nets représentent le montant réel qui atterrira dans son compte bancaire. Cependant, il existe des différences significatives entre les salaires nets mensuels des cadres et ceux des non-cadres. Les détails dans cet article.

Salaire net : de quoi s’agit-il ?

Le salaire net ne doit pas être confondu avec le salaire brut. En effet, le salaire brut correspond à la rémunération totale perçue par un employé avant toute déduction. Il inclut donc l’ensemble des cotisations sociales et les charges patronales. Le salaire net, quant à lui, représente le montant effectivement touché par le salarié après déduction :

A voir aussi : Comment choisir son entreprise de déménagement ?

  • Des contributions et des cotisations salariales qui prennent en compte l’assurance vieillesse, la retraite complémentaire, la CSG, ou encore la CRDS ;
  • De la valeur minimale des avantages éventuellement perçus ;
  • De l’impôt sur le revenu.

Toutefois, notez que la réalité du bulletin de salaire est généralement plus complexe, étant donné qu’il existe diverses formes de net à payer.

Comment calculer le salaire net mensuel pour les cadres et les non-cadres ?

Pour les non-cadres, le calcul du salaire net est relativement simple. La plupart du temps, leur rémunération est soumise au régime général de la Sécurité sociale. Ainsi, les cotisations sociales sont déduites à un taux fixe. De même, les impôts sont calculés en fonction du barème progressif de l’impôt sur le revenu, en prenant en compte le quotient familial. Pour un non-cadre, le salaire net mensuel sera nettement inférieur au salaire brut, en raison des impôts et des charges sociales. En revanche, pour les cadres, la détermination du salaire net est généralement plus complexe en raison de la présence de nombreux avantages et de dispositifs spécifiques.

A lire en complément : 5 façons de tirer le meilleur parti des tampons encreurs dans votre entreprise

En effet, les cadres bénéficient souvent de régimes de retraite complémentaires, de primes et d’avantages en nature. Parmi ces derniers, on retrouve notamment les voitures de fonction ou les frais de représentation.  Ces avantages sont pris en compte dans le calcul du salaire net mensuel, mais ils peuvent également être soumis à des cotisations sociales spécifiques. Par conséquent, le salaire net mensuel d’un cadre peut être moins élevé que celui d’un non-cadre, même si leur salaire brut est similaire.

Comment passer du salaire brut au salaire net ?

Pour convertir le salaire brut en salaire net, il faut déduire du salaire brut un certain nombre de charges pour financer la protection sociale. Ces charges comprennent les cotisations sociales salariales générant des droits, mais aussi les prélèvements sociaux (CRDS-CSG). Ces cotisations varient d’un employé à l’autre. À titre illustratif, un cadre est soumis à diverses cotisations, comme la cotisation Apec, ce qui n’est pas le cas d’un non-cadre. En règle générale, le salaire brut dépasse de 33 % le salaire net.

De plus, les cadres peuvent bénéficier de régimes fiscaux avantageux, tels que le régime d’imposition des impatriés ou le régime des impatriés. Ces régimes permettent aux cadres venant de l’étranger de bénéficier d’allègements fiscaux pendant une période déterminée. Cela peut avoir un impact significatif sur le montant net de leur salaire.