Back
Image Alt

Comment désactiver cashback ?

Le développement technologique a impacté plusieurs domaines dont celui du commerce. La vente en ligne est à l’origine de nouveaux concepts marketing visant à améliorer la satisfaction des clients. En achetant en ligne, les clients sont soumis à certaines actions marketing. Parfois de nouvelles promotions peuvent nécessiter la désactivation des cashback. Dans cet article, nous vous disons comment procéder.

Qu’est-ce que le cashback ?

Le cashback est un rabais sur les achats en ligne. Faites vos achats prévus via un site de cashback et obtenez, une remise sur le montant total. C’est simple et sans soucis. Ces sites reçoivent une commission sur votre commande et la partagent avec vous. Vous pouvez facilement économiser quelques centaines de d’euros par an.

A lire aussi : Coût des marchandises vendues : comprendre et calculer efficacement

Vous pouvez obtenir des remises en espèces pour d’autres choses :

Et, bien d’autres choses encore

Le cashback lui-même n’a rien de nouveau. Il existe depuis longtemps dans le commerce de détail. Plus souvent, il est utilisé dans le cas des programmes de fidélité et des cartes de club.

Pourquoi désactiver le cashback ?

La principale raison pour désactiver le cashback est que lorsque vous continuez à en fournir aux clients, ils s’y habituent. Ils chercheront toujours des réductions chaque fois qu’ils veulent acheter des produits de votre magasin. Dans le cas où ils n’obtiennent pas de code de coupon, ils attendront de trouver le code de coupon. Ceci avant d’acheter des produits de votre magasin.

En revanche, s’ils obtiennent pour un autre magasin proposant le même produit que le vôtre, ils l’achèteront immédiatement. Cela vous fera perdre des clients. Il est donc préférable de désactiver les coupons sur certains produits spécifiques. Le client saura qu’il n’y a pas de code de coupon pour le produit et l’achètera immédiatement sans attendre.

Désactivation du cashback sur les boutiques en ligne

Vous pouvez désactiver temporairement plusieurs remises non expirées avec une action groupée. Vous pouvez désactiver des remises à la fin d’une promotion ou lorsque vous envisagez d’essayer une stratégie marketing différente.

Si un client applique un code de remise désactivé à son panier, il recevra une notification d’erreur. Le message indique que votre boutique est incapable de trouver une remise valide correspondant au code saisi.

Étape :

  • Dans l’interface d’administration de la boutique, cliquez sur « Remises ».
  • Sur la page « Remises », cochez les remises non expirées que vous allez ensuite désactiver.
  • Sélectionnez plusieurs remises
  • Cliquez sur « Actions », puis cliquez sur « Désactiver les remises ».

Enfin, cliquez sur « Désactiver » pour confirmer.

Les alternatives au cashback : comment économiser autrement ?

Si vous ne souhaitez plus utiliser le cashback, il existe d’autres façons d’économiser sur vos achats en ligne. Voici quelques alternatives à prendre en compte :

Les codes promo : ces codes sont généralement disponibles via des newsletters ou des sites de coupons et peuvent offrir une réduction immédiate sur les achats.

Les programmes de fidélité : certains détaillants proposent des programmes qui permettent aux clients réguliers d’accumuler des points pour obtenir des remises supplémentaires.

Le parrainage : certaines plateformes offrent la possibilité de parrainer un ami afin qu’il puisse bénéficier d’une remise sur son premier achat, et vous-même recevrez aussi une récompense.

La comparaison des prix : avant d’effectuer un achat en ligne, prenez le temps de comparer les prix sur différentes plateformes afin de trouver la meilleure offre possible.

Les risques liés à l’utilisation du cashback : comment se protéger ?

L’utilisation du cashback peut être avantageuse, mais elle comporte aussi certains risques. Voici quelques précautions à prendre en compte pour se protéger lorsque vous utilisez le cashback :

Vérifiez que le site de cashback sur lequel vous êtes inscrit est fiable et bien établi. Les sites les plus réputés ont une politique de confidentialité claire et transparente qui explique comment ils collectent, utilisent et partagent vos données personnelles.

Prenez garde aux offres trop belles pour être vraies. Évitez les sites proposant des taux de cashback très élevés ou des remises importantes sur des produits populaires qui semblent suspects ou peu connus.

Pensez à bien vérifier si la boutique en ligne avec laquelle vous effectuez l’achat a une politique claire concernant les retours ou annulations de commande. Si un problème survient lorsqu’un produit ne correspond pas à ce que l’on attendait ou qu’il y a un problème lié à la livraison, il vaut mieux avoir toutes ces informations avant d’utiliser votre système de cashback.

Assurez-vous que votre ordinateur est équipé d’un bon logiciel anti-virus. Vous pouvez ainsi éviter toute tentative d’hameçonnage (phishing) susceptible de compromettre vos informations personnelles.

Bien entendu, il existe toujours des risques dans l’utilisation du web sans exception ; toutefois, avec quelques précautions simples et judicieuses, on peut minimiser grandement ces derniers et jouir pleinement des bénéfices apportés par cette façon nouvelle -et souvent intéressante• d’économiser sur ses achats en ligne.