Back
Image Alt

5 investissements à court terme à envisager

De nombreux avantages se cachent derrière le placement financier d’un capital en France. Toutefois, il est difficile aujourd’hui de faire fructifier son argent à court terme, car les taux d’intérêt des produits d’investissement sont bas. Le choix d’un placement sécurisé et fluide s’impose donc à vous. Voici 5 meilleurs placements ou investissements financiers à court terme permettant aux investisseurs, de ne faire courir aucun risque de perte à leur capital ou leur argent, de le récupérer à tout moment et d’avoir un bon rendement.

Fonds obligatoires en investissements financiers à court terme

Les obligations sont des titres de créance permettant aux entreprises et aux États endettés, d’emprunter des actifs sur le marché financier. Les investisseurs perçoivent des intérêts sur les prêts contractés, s’ils sont amenés à faire un placement d’argent sur ces obligations.

A lire en complément : Trading : concentrez-vous sur un petit nombre de paires de devises et de marchés

Les taux d’intérêts étant stables, les investisseurs peuvent aussi faire un placement d’argent sur des titres rémunérateurs. Ces derniers présentent généralement plus de risques sur le plan financier, car les revenus baissent en cas d’inflation.

Le contrat d’assurance vie en investissements financiers à court terme

Initialement considérée comme une épargne à long terme, l’assurance vie peut être l’un des meilleurs placements ou investissements financiers à court terme. Ceci, dans la mesure où largent épargné reste disponible à tout moment

A lire en complément : Comment choisir le bon broker en ligne pour vous ?

En outre, les fonds en euros du contrat d’assurance vie permettent aux investisseurs, de disposer d’un support d’investissement à capital, servant à faire un investissement récupérable à tout moment.

Les livrets d’épargne en investissements financiers à court terme

investissements à court terme

Avec un taux de rémunération de 0,5 % et un plafond de versement limité à 22 950 euros, le livret A (réputé en France) est en effet, un placement idéal pour avoir un rendement ou une rentabilité sécurisée sur votre investissement. Ceci est possible bien qu’il soit exonéré de fiscalité et de liquide.

Le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) est un placement de précaution, capable de seconder le livret A. Le taux du LDDS est aussi de 0,5 % et son plafond (plus faible que celui du livret A) est de 12 000 euros.

Avec un taux de 1 %, le LEP (Livret d’Épargne Populaire) est un investissement offrant un bon rendement ou une meilleure rentabilité que le LDDS et le livret A. Même plafonné à 7 700 euros, le LEP demeure un placement intéressant avec des intérêts exonérés de fiscalité (prélèvements sociaux et impôt sur le revenu). Pour être éligible à cet investissement, votre revenu fiscal doit être en dessous de 19 275 euros.

Avec un plafond limité à 1 600 euros, le livret jeune est un placement réservé aux jeunes de 12 à 25 ans.

Crowdfunding immobilier en investissements financiers à court terme

Le crowdfunding immobilier (investissement dans les projets de construction d’immobiliers neufs) est un bon moyen de gestion de son patrimoine financier, offrant un meilleur rendement ou rentabilité. Avec une rentabilité frôlant les 10 %, le crowdfunding immobilier est un placement qui ne nécessite que quelques milliers d’euros.

La SCPI en investissements financiers à court terme

À l’instar des actions en bourse, la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un placement immobilier qui consiste à acquérir des biens à usage professionnel sur le marché immobilier. Ensuite, la SCPI propose à l’investisseur d’en acheter des parts. En contrepartie, ce dernier reçoit à intervalles réguliers, des revenus en fonction du capital ou de l’argent investi.

Contrat d’assurance vie, crowdfunding immobilier, SCPI, etc., sont des placements ou investissements financiers offrant un bon rendement ou rentabilité à un investisseur. En faisant le tour d’horizon, les investisseurs peuvent aussi se tourner vers d’autres produits de placements ou investissements financiers à moyen ou long terme comme le PER (Plan d’Épargne Retraite), le PEA (Plan d’Épargne en Actions) ou encore l’achat d’actions en bourse (à fort risque).

Le trading en ligne en investissements financiers à court terme

Le trading en ligne est devenu ces dernières années une option populaire pour les investissements financiers à court terme. Cette pratique consiste à acheter et vendre des actifs financiers tels que des actions, des devises ou encore des matières premières sur les plateformes spécialisées.

L’avantage du trading en ligne réside dans sa simplicité d’accès. Effectivement, grâce aux avancées technologiques, vous devez faire preuve de patience ainsi qu’une analyse plus approfondie du marché avant chaque prise de décision.

Il faut noter que le trading en ligne peut présenter des risques élevés, notamment pour les investisseurs novices qui peuvent être davantage exposés aux fluctuations du marché. Il est donc recommandé de se former et d’acquérir une solide expérience avant de se lancer dans cette activité.

Le trading en ligne offre la possibilité d’investir à court terme avec un potentiel de rendement attractif. Il nécessite une certaine expertise et une bonne gestion des risques pour maximiser les chances de réussite.

Les obligations d’entreprise en investissements financiers à court terme

Les obligations d’entreprise sont un autre choix d’investissement financier à court terme. Les obligations sont des titres de créance émis par les entreprises pour lever des fonds. En achetant une obligation, l’investisseur prête de l’argent à l’entreprise émettrice en échange d’un intérêt fixe et du remboursement du capital à une date donnée.

Investir dans les obligations d’entreprise peut offrir plusieurs avantages. Elles présentent généralement un risque moindre que les actions, car elles ont la priorité sur les dividendes en cas de faillite. Elles permettent aux investisseurs de diversifier leur portefeuille et de bénéficier d’un flux régulier de revenus grâce aux intérêts versés.

Il faut noter que le rendement des obligations d’entreprise est souvent inférieur à celui des actions ou autres investissements plus risqués. Il faut donc bien évaluer le rendement espéré et le niveau acceptable de risque avant de prendre une décision.

Il existe différents types d’obligations disponibles sur le marché financier : les obligations convertibles qui peuvent être transformées en actions, les obligations à taux fixe avec un taux d’intérêt prédéterminé ou encore les obligations indexées sur l’inflation qui protègent contre la perte de pouvoir d’achat.