Back
Image Alt

Quel plan épargne retraite choisir ?

Les plans d’épargne retraite existent aujourd’hui sur le marché en grand nombre. Vous pourrez par exemple trouver le PER bancaire ou le PER assurance. Chacun de ces contrats présente des spécificités (des avantages et des contraintes). En cela, il importe de considérer certains détails importants avant de faire le choix du plan épargne retraite idéal. Plus de détails ici !

La performance des supports

Parler de la performance des supports, c’est faire indirectement référence au gestionnaire du PER. Vous pouvez alors choisir entre une banque, une mutuelle, une institution de prévoyance ou un organisme d’assurance. Les gestionnaires d’actifs proposent aussi les contrats de plan d’épargne retraite.

A lire également : Quel placement retraite à 50 ans ?

Chacun de ces gestionnaires interagit avec les souscripteurs à partir des supports de communication. Assurez-vous que ceux-ci sont dynamiques et qu’ils vous permettent de poser vos problèmes en toute quiétude.

De façon idéale, pour être recommandable, le plan d’épargne retraite doit pouvoir être géré en ligne. Généralement, le gestionnaire met à la disposition du souscripteur, un interlocuteur dédié. Ce dernier le suit dès le début du processus jusqu’à la fin.

A lire également : Quel placement pour augmenter ses revenus à la retraite ?

Les conditions de paiement et de remboursement

Faites une simulation des offres des établissements spécialisés dans la gestion des PER. Vous pouvez faire une comparaison en ligne ou vous en tenir à l’avis de votre conseiller patrimonial. Tenez compte du montant exigé pour les versements et de leur fréquence.

Il est aussi nécessaire de vérifier le montant du capital que vous recevrez à la fin du PER. La part du capital garanti en cas de dommages ou d’imprévus est aussi un détail important à considérer pour le choix de votre PER.

Les frais applicables

Souscrire un plan d’épargne retraite vous engage au paiement de certains frais. Il est donc indispensable de considérer ce paramètre avant de choisir le PER qui vous convient. Il est à considérer que ces frais varient d’une institution d’épargne à une autre. Il sera donc pris en compte, les frais d’adhésion (qui peuvent être non systématiques), les frais de versement.

Ces institutions vous prélèveront également des frais de gestion de façon annuelle et des frais d’arbitrage pour les transferts que vous effectuez d’un support à un autre. Les frais sur arrérages et d’autres frais relatifs aux garanties supplémentaires proposées par le gestionnaire du PER seront également appliqués.

Quoi qu’il en soit, il serait à votre avantage de vous assurer que les frais relatifs au PER souscrit n’affectent pas votre rendement annuel. Autrement, ce contrat est à proscrire. Dans le meilleur des cas, une négociation de ces frais avec l’établissement qui propose le PER est conseillée. Votre conseiller patrimonial pourra vous aider en ce sens.