Back
Image Alt

Comprendre les différents programmes de financement immobiliers

Aujourd’hui, l’immobilier devient de plus en plus incontournable en raison de sa forte rentabilité. Ainsi, il est mis à la disposition de tous, plusieurs programmes de financement en vue de favoriser l’accès à l’immobilier. Le financement d’un projet immobilier s’assimile en effet aux prêts immobiliers qu’on peut obtenir dans le cadre d’un achat immobilier. Découvrez alors ici quelques explications sur les différents programmes de financement immobilier.

Les prêts immobiliers bancaires

Les prêts immobiliers constituent la première catégorie de programme de financement immobilier. Ils regroupent le prêt amortissable, le prêt relais et le prêt in fine. En effet, le prêt amortissable est le type de financement immobilier classique, autrement dit le plus courant. Il permet aux emprunteurs de rembourser le capital de leur emprunt sur une durée déterminée. Cette durée peut être étendue sur plusieurs années.

A voir aussi : Maximisez vos bénéfices avec l'évaluation de la rentabilité d'un investissement immobilier

Au fur et à mesure que les années évoluent, les intérêts du prêt amortissable diminuent. Ils sont toutefois proportionnels au montant restant à rembourser. Pour bénéficier de ce type de prêt, vous devez fournir 10 % d’apport personnel. Le prêt relais en ce qui le concerne est un crédit non amortissable de courte durée. Son remboursement s’étend sur une durée de un à deux ans. C’est l’idéal lorsque vous envisagez de changer de logement.

L’établissement bancaire peut vous prêter entre 70 et 80 % du prix de votre bien immobilier. Les conditions d’obtention d’un prêt relais sont similaires à celles d’un prêt classique. Le prêt in fine, quant à lui, s’adresse aux investisseurs de taille souhaitant profiter d’avantages fiscaux. Il permet de tirer des intérêts d’emprunt des revenus fonciers afin de sortir le bien de l’assiette de l’impôt sur la fortune immobilière. Il se rembourse uniquement à la fin de l’emprunt, généralement après 10, 15 ou 20 ans.

A découvrir également : Où investir dans l’immobilier en France ?

Les prêts d’aide à l’accession

Les prêts d’aide à l’accession représentent la seconde catégorie des programmes de financement immobilier. Ils sont particulièrement réservés pour l’immobilier neuf. Ils prennent en compte le prêt d’accession sociale et le prêt conventionné. Le premier est un financement immobilier accordé aux personnes ayant la possibilité de financer la totalité d’un bien immobilier. Il ouvre le droit aux APL et vous permet de bénéficier de la réduction de frais.

La durée d’emprunt du PAS est comprise entre 5 et 30 ans. Le prêt conventionné à l’opposé du PAS n’est pas soumis à des conditions de ressources. Toutefois, le taux du prêt conventionné ne peut pas excéder le seuil fixé par décret. Le prêt conventionné ouvre aussi des droits à l’APL. Il peut être complété par d’autres crédits comme le PTZ, le PAL, le PEL.