Back
Image Alt

Comment investir pour sa retraite ?

La retraite est une étape crainte dans la vie de tout salarié. Cela se comprend aisément puisque les revenus baissent. Toutefois, il est possible de préparer sa retraite, ce qui vous permet de réduire grandement vos efforts financiers en son temps. Si vous devez préparer votre retraite, voici comment vous y prendre.

Faites le point sur vos objectifs

Selon vos revenus, les possibilités d’investissement ne seront pas les mêmes. Ainsi, pour réussir la préparation de votre retraite, il est recommandé de faire le point sur vos objectifs. En effet, certains investissements vous permettent de préserver vos capitaux, car le rendement est quasi nul. Il ne génère donc aucun revenu.

A lire également : Pourquoi miser sur le PER pour votre retraite ?

C’est l’exemple des comptes-courants. Ce sont des produits d’épargne avec une grande sécurité. Ceux avec plus de risques vous permettront de rentabiliser votre investissement. Dès lors, vos objectifs d’épargne vous permettront de savoir vers quel type d’investissement vous orienter.

Le mieux est d’y réfléchir le plus tôt possible, car dans l’un ou l’autre des cas, vous aurez besoin d’épargner pendant que vous êtes en fonction. Le moment auquel vous décidez d’épargner influence vos efforts financiers.

A lire également : La réforme des retraites et son impact sur les futurs retraités : ce qu'il faut savoir

Optez pour le bon produit d’épargne

Dans votre démarche de préparation de la retraite, il vous est possible d’investir dans différents produits.

L’assurance-vie

Dans le but de vous constituer un patrimoine, il vous est possible de recourir à une assurance-vie. Vous pouvez y souscrire quand vous le souhaitez. Cela va dépendre toutefois de vos besoins à terme. L’avantage avec ce type d’investissement réside dans sa souplesse.

En effet, vous pouvez racheter une part du capital investi. De même, c’est un investissement qui vous permet de disposer de revenus à vie si vous optez pour un retrait sous forme de rente. La fiscalité reste avantageuse si vous devez procéder à un retrait après 8 ans. De plus, elle vous permet de protéger vos proches, et même d’anticiper vos obsèques.

La pierre papier

La pierre papier est un investissement ayant pour support l’immobilier. Pour faire simple, il s’agit d’investir dans l’immobilier à travers une société de gestion. Cette dernière est chargée par la suite de s’occuper de toutes les démarches inhérentes à la gestion du bien acheté.

En pratique, l’investissement est réalisé par de nombreux épargnants. Après déduction des frais de gestion, chaque investisseur est rétribué au prorata.

Le démembrement des parts des SCPI

Dans un investissement en démembrement, l’épargnant acquiert un bien immobilier en nue-propriété sur une durée établie dans le contrat. Pendant ce temps, le propriétaire initial profite toujours de l’usufruit. Il peut donc louer le bien et encaisser les loyers.

Une fois le contrat à terme, l’investisseur peut avoir la pleine propriété de son bien. L’avantage ici réside dans le fait que l’investisseur profite d’une décote sur le prix d’achat. Dans un achat sur 15 ans, le nouveau propriétaire ne paiera le bien qu’à 60 % de son prix réel par exemple.

Vous avez donc la possibilité de mettre le bien en location par la suite. Ce qui vous permet de vous constituer des revenus complémentaires pendant votre retraite.

Diversifiez votre portefeuille d’investissement

Pour optimiser vos chances de réussite dans la préparation de votre retraite, pensez à bien diversifier votre portefeuille d’investissement. Effectivement, miser sur une seule et même stratégie peut s’avérer risqué à long terme. C’est pourquoi il est judicieux d’envisager plusieurs types d’investissements.

Investir en Bourse vous permet de prendre part au financement des entreprises cotées en achetant des actions. Ce type d’investissement offre un potentiel de gain élevé mais comporte aussi un risque important car les cours peuvent varier très rapidement. Pensez à bien vous faire accompagner par un professionnel pour éviter toute erreur qui pourrait vous être coûteuse. Toutefois, si vous êtes prêt à prendre le risque, cette option peut s’avérer payante sur le long terme.

Un fonds commun de placement (FCP) réunit l’argent collecté auprès des épargnants afin d’être investi dans différents actifs financiers comme les actions, obligations ou encore l’immobilier locatif. Ce type d’investissement présente l’avantage non négligeable que chaque épargnant participe proportionnellement au rendement global du FCP sans avoir besoin de gérer lui-même ses placements. Ce dispositif permet une grande diversification grâce à la mutualisation du capital : l’épargne ainsi collectée va être investie dans plusieurs secteurs économiques et géographiques afin que les performances globales soient protégées de tout aléa.

Un produit structuré est un placement qui combine plusieurs types d’actifs financiers comme des actions, obligations ou matières premières. Ces investissements sont souvent proposés par les banques et offrent en général un rendement potentiel plus élevé que les placements classiques. Leur complexité peut rendre leur compréhension difficile pour les épargnants peu expérimentés. Pensez à bien vous faire accompagner par un professionnel avant d’investir dans ce type de produit.

Pensez à bien garder à l’esprit que tout investissement comporte des risques et qu’il est capital de bien comprendre ces derniers avant toute décision d’investissement.

Suivez régulièrement l’évolution de vos placements

Une fois que vous avez investi dans le(s) produit(s) d’épargne correspondant à vos objectifs et à votre profil, n’oubliez pas de suivre régulièrement l’évolution de vos placements. Cela vous permettra de savoir si les performances sont conformes aux attentes initiales et si des ajustements doivent être effectués.

Pensez à bien rester attentif aux évolutions économiques et boursières pour anticiper tout changement qui pourrait avoir un impact sur vos placements. Les fluctuations du marché peuvent effectivement influencer la rentabilité de vos produits financiers.

Avec ce type de gestion, un professionnel suit au quotidien l’évolution des marchés afin d’être en mesure d’intervenir rapidement pour optimiser les performances du portefeuille. Cette option peut présenter des frais plus élevés mais garantit une certaine réactivité face aux variations du marché.

À l’inverse, avec une gestion passive, il n’y a pas ou peu d’intervention humaine dans le choix des actifs financiers composant le portefeuille. L’objectif principal est alors simplement de suivre l’indice choisi (comme par exemple Euro Stoxx). Cette solution offre souvent des coûts moins élevés mais peut limiter les possibilités d’amélioration rapide en cas de variation importante sur le marché.

Pensez aussi à ne pas trop céder à la panique devant les baisses temporaires. En restant concentré sur vos objectifs à long terme et en gardant une vision globale, vous devriez pouvoir surmonter ces moments difficiles. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour mieux appréhender les fluctuations du marché.

Investir pour sa retraite demande de la patience, de la discipline et un suivi régulier des performances. En diversifiant vos placements, en restant attentif aux évolutions économiques et boursières ainsi qu’en faisant appel à des professionnels qualifiés si besoin est, vous augmentez vos chances d’atteindre vos objectifs financiers à long terme.