Back
Image Alt

Pourquoi augmentation cotisation assurance ?

Avez-vous remarqué l’augmentation de votre cotisation d’assurance lors de la réception de votre avis d’échéance ? Cette hausse tarifaire impacte généralement le plan budgétaire des titulaires. Néanmoins, plusieurs raisons expliquent les changements au niveau de votre prime.

L’augmentation des sinistres

Lorsque votre assureur constate une croissance importante de sinistres ou d’accidents, il peut décider de revoir à la hausse les cotisations annuelles. Son objectif est de trouver un équilibre entre le montant que vous déposez et les décaissements effectués pour couvrir les dégâts.

A découvrir également : Quelle assurance auto quand on a été résilié ?

Si vous avez des doutes, contactez les autres adhérents de votre zone d’habitation qui ont souscrit chez le même établissement que vous. Le but est de savoir s’ils ont subi une augmentation que vous. Vous pouvez essayer de voir si au cours de l’année, votre ville a été victime d’une tempête ou des inondations.

Les lois et les taxes

Les lois et les taxes participent aussi à l’augmentation des primes d’assurance. En effet, les cotisations sont soumises à la TVA et intègrent une taxe fiscale. Le taux de cette dernière varie en fonction du type de contrat que vous avez souscrit. Ces montants supplémentaires, collectés par les établissements, sont reversés au Trésor Public.

A découvrir également : C'est quoi une mutuelle complémentaire santé ?

Notez également que vos dépôts contribuent au financement de certains organismes ou fonds de solidarité. Dans ces conditions, lorsque l’État revoit à la hausse les taxes, les assureurs sont parfois obligés d’équilibrer les choses.

L’augmentation annuelle des assureurs

La loi autorise les établissements d’assurance à augmenter leur tarif au 1er janvier de chaque année. Ce détail est généralement notifié dans votre contrat. Néanmoins, la loi Chatel oblige les assureurs à vous informer des modifications par le biais d’un avis d’échéance. Le document doit être transmis deux semaines (15 jours) avant la date limite de résiliation. Le but est de vous aider à avoir le temps nécessaire pour changer d’assureur.

La situation personnelle

Lorsqu’il s’agit d’une assurance habitation, un déménagement peut influencer la prime annuelle. La surface du nouveau logement peut être plus grande que celle de l’ancienne maison. La zone dans laquelle vous avez aménagé peut-être aussi considérée comme dangereuse ou à risque. Les catastrophes naturelles sont courantes et cela entraîne des réparations importantes.

Votre statut marital peut également changer et générer des frais supplémentaires. Le principe reste le même pour l’assurance des moyens de transport. Quand le nouveau modèle est plus évolué que l’ancien, l’organisme peut revoir à la hausse le coût des cotisations.

En résumé, plusieurs facteurs impactent les primes d’assurance. Par contre, si les modifications opérées ne vous convainquent pas, n’hésitez pas à faire des comparaisons. Cela vous aidera à réaliser des économies.